Effet de levier

L’effet de levier est une mesure comptable de l’impact de l’utilisation d’apports de capitaux de la part de tiers de l’entreprise par rapport aux capitaux propres à l’entreprise. Cela permet aux actionnaires et associés de l’entreprise de mesurer à quel point ils peuvent accepter l’endettement, c’est-à-dire la dégradation du ratio de solvabilité. Si la rentabilité économique est plus faible que le taux d’actualisation attendu par les prêteurs et les associés, c’est-à-dire si le levier est trop faible, l’entreprise assiste à un effet de massue.

L’effet de levier permet, grâce à l’emprunt, d’acquérir des actifs avec un minimum de fonds propres, ce qui correspond à se constituer un capital grâce à l’endettement. En revanche, si le taux de crédit est supérieur au taux de rentabilité du projet, on parle d’effet de massue ou d’effet boomerang : la rentabilité des fonds propres s’effondre.

source : Wikipédia

Commentaires Facebook
Ecrit par Loïc R.J.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *