Investisseur VS Spéculateur

investisseur VS speculateur

Dans quel catégorie êtes vous ? Etes-vous un investisseur ou un spéculateur ?

La bourse est un moyen efficace pour s’enrichir, construire un patrimoine financier ou simplement préparer ses vieux jours. Intervenir en bourse peut se faire de différentes façons. Voici deux approches possibles : La spéculation et l’investissement en actions distribuant un dividende.

station de trading
Bureau d’un spéculateur… ça fait rêver 🙂

Spéculateur VS investisseur…

A l’heure de l’informatique financière, du trading automatique, des courtiers en ligne et de toutes les technologies qui rendent aujourd’hui la bourse très accessible, il est désormais aisé d’être actif en bourse, acheter puis vendre en deux clics de souris. Le risque de perdre son argent est lui aussi facile et rapide. Acheter au meilleur prix pour revendre en générant la marge la plus importante possible est la base même du commerce.

La spéculation nécessite une énergie considérable, beaucoup de temps et de discipline pour être rentable sur la durée. Ne pas confondre un « bon coup en bourse », à base d’un peu de chance et de flair, ou d’information connu avant la masse des acteurs, avec une performance régulière sur plusieurs dizaines d’années.

voilier d'un investisseur
Bureau d’un investisseur… Bon, celui-ci n’a pas démarré hier…

Investisseur VS spéculateur…

Je préfère développer sur Capitalissime l’approche sur le long terme, visant à obtenir un revenu régulier en détenant les actions de sociétés versant un dividende. Si cette méthode semble de prime abord moins stressante que la spéculation, elle demande toutefois une certaine implication pour la sélection des titres à détenir dans son portefeuille. Vous allez apprendre à connaitre les activités de vos sociétés, car elles vous appartiendront un peu et vous verseront une partie de leurs bénéfices, récompensant votre investissement.

L’approche par l’investissement en actions à dividendes, dont le but n’est pas un profit rapide à court terme, mais un rendement régulier sur une longue période, rassure et se justifie. Cette méthode plus tranquille prouve de plus, par la réussite spectaculaire de grands noms de la finance, qu’elle est efficace pour s’enrichir.

Dans quelle catégorie êtes-vous ?

Posez la question suivante à n’importe qui : « Souhaitez-vous devenir riche ? » Un grand nombre de personnes répondront : « Oui, évidement ! »

Mais si vous répliquez : « Très bien, je vous dis tout de suite comment faire, mais cela vous prendra 15 ans… » On vous répondra la plupart du temps : « Oh non alors ! » Etonnant, n’est-ce pas ? Un spéculateur amateur aime le loto, le casino, et faire des « coups », à la recherche d’un profit rapide et élevé. Un spéculateur professionnel analyse, étudie, anticipe les mouvements, applique des techniques savamment calculées, et répète cela chaque jour avec une discipline militaire… et au passage plume l’amateur.

Si vous vous sentez prêt à passer la plupart de vos journées devant un écran, à vous imprégner de l’actualité économique du matin au soir, à dévorer de passionnants livres sur l’analyse technique de 700 pages, et connaître un stress semblable à celui qui se risquerait à courir au milieu des loups affamés déguisé en mouton bien dodu, alors vous êtes peut-être un spéculateur né… De plus, pour démarrer, un capital confortable est nécessaire, sinon, qu’allez vous pouvoir perdre ? Car un spéculateur perd avant de comprendre comment gagner, cela peut prendre des années.

En revanche, si vous êtes patient, que vous savez regarder loin, l’investissement dans les actions à dividendes est un excellent véhicule d’enrichissement. Car il n’est pas nécessaire de disposer d’une fortune pour commencer.

Il ne vous reste plus qu’à satisfaire cette saine et valorisante ambition capitaliste.

Bons investissements !

Loïc R.J.

arrow

Devenez rentier, soyez PREMIUM !

Inspirez-vous librement d'un portefeuille qui rapporte tous les mois !

vous recevrez également chaque mois la newsletter contenant :

  • les mises à jour du portefeuille (les valeurs sortantes et entrantes),
  • des nouvelles des entreprises et fonds,
  • une nouvelle valeur à l’étude
  • Et aussi en BONUS  :
  • L’accès à tous les articles complets, sans aucune restriction
  • Les alertes primordiales informant des Ex-Dates (la date à laquelle il faut avoir le titre en portefeuille pour toucher le dividende)
  • Les alertes de modification du portefeuille
  • Le portefeuille intégral
  • les cotations en temps réel

 

En savoir plus sur l'espace PREMIUM

 

Si vous ne l'avez pas encore, vous pouvez télécharger gratuitement le guide PDF des 5 règles pour bien choisir vos investissements à dividendes. 

Si vous êtes débutant, vous allez voir que ce n'est pas si difficile mais rigoureux. Avant de gagner de l'argent, vous allez tout d'abord gagner un temps précieux. Ce gain de temps se répétera à chacun de vos investissements.

Si vous êtes un investisseur expérimenté, vous allez retrouver ce que l'expérience seule permet d'apprendre. Mon expérience s'ajoutera donc à la vôtre, vous ne pourrez donc que devenir meilleur !

5 règles pour réussir vos investissements à dividendes
5 règles pour réussir vos investissements à dividendes, un EBook gratuit qui vaut pourtant une fortune !

A la différence des ouvrages complexes sur la bourse, le but est ici de vous offrir un guide exploitable très rapidement.

Pas de jargon incompréhensible (ou pas trop !), mais une lecture accessible, vraiment pour tous, même les nouveaux investisseurs.

Je vous invite à le relire avant de cliquer sur "Acheter" la moindre action offrant un dividende... Comme une piqûre de rappel pour les plus expérimentés avant de prendre un risque inutile, il vous aidera dans votre propre "check-list" de validation, avec des notions à base de bon sens et d'expérience. Il éveillera ou réveillera vos capacités à repérer presque instantanément une affaire qui en vaut la peine.

Pour le recevoir, c'est juste ici :




Commentaires Facebook
Ecrit par Loïc R.J.

One comment

  1. Bonjour,

    Le spéculateur ou celui qui fait du « trading » part avec un sacré désavantage :
    – il n’a pas les dividendes ou presque pas
    – il paie de nombreux frais
    – il se prend plein pot la fiscalité (hors PEA).

    Le trader a intérêt à être très très bon…Et rester très bon tous les jours ou presque pendant toute sa vie, j’en doute…

    Patrice de minihedgefund.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *