Quelle banque ou courtier choisir ?

Banque ou courtier ?

Pour investir, il vous faut un compte-titres ordinaire. Mais choisir un intermédiaire financier n’est pas toujours facile. Deux solutions :

  • Les banques

Cela peut être une solution simple et pratique. Par exemple, le transfert de vos dividendes perçus sur votre compte-titres vers votre compte classique est simplifié, notamment via Internet. Mais attention, une banque facture ses interventions souvent plus chères.

Voici les banques avec lesquelles nous avons de bonnes expériences, et qui vous accueilleront selon votre pays de résidence :

Quelle banque ou courtier choisir ?
Quelle banque en Suisse : Postfinance

En Suisse, il y a les banques pour millionnaires (avec des  frais exorbitants pour déléguer sa gestion) et un choix simple et populaire, efficace et pas trop onéreux est POSTFINANCE.

Vous devrez être résident en Suisse pour ouvrir votre compte. Si vous êtes déjà client, l’ouverture se fait très facilement à travers votre accès. Les transactions se font également en ligne avec une interface (E-Trading) facile à appréhender.


 

Quelle banque ou courtier choisir ?
Quelle banque en France : ING

En France, la succursale du groupe financier néerlandais ING, la banque en ligne ING , est très efficace.

ING met l’accent sur la clarté de ses faibles coûts, et fait régulièrement des offres promotionnelles sur ses frais de courtage. L’ouverture du compte est rapide, les frais de transaction sont réduits (15€ l’ordre) et les droits de garde sont gratuits. Le site est simple.


 

Quelle banque ou courtier choisir ?
Quelle banque en Belgique : Keytrade

En Belgique, KEYTRADE offre des prestations à faible coûts et une interface rapide. Là encore, tout se fait sur Internet avec une grande simplicité.

L’ordre est facturé $29.95 pour New-York (NYSE, NASDAQ, AMEX, OTC-BB) et 39.95$CAD sur le marché Canadien de Toronto (TSX & TSX VENTURE)

KEYTRADE accepte les clients du monde entier.


Il y a également Boursorama. A priori, c’est une des rares banques Françaises ayant les reins solides, contrairement à son actionnaire Société Générale. Pensez à regarder en détail les frais de courtage hors U.E.

Vos commentaires sont les bienvenus !


 

  • Les courtiers (aussi appelé « brokers »)

Un courtier n’offre pas des prestations bancaires classiques comme un compte courant,  compte d’épargne ou des produits d’assurance et des crédits. Il est un interlocuteur spécialisé pour intervenir sur les marchés financiers.

Le courtier est souvent plus rapide que la banque pour intervenir sur les marchés. Mais est-ce vraiment primordial quand on investit sur le long terme, en prenant des décisions intelligentes après réflexion et étude ? Non, assurément. En revanche, nous devons prêter attention aux frais. Et sur ce point, les courtiers sont imbattables.

Voici notre sélection :

Quelle banque ou courtier choisir ?
Quel courtier choisir ? De Giro par exemple

DE GIRO, (maintenant avec un site Français ici : DE GIRO ) un des courtiers les moins chers, propose des services spécialisés pour les investisseurs et un site rapide. L’ouverture d’un compte se fait à une vitesse record. Plusieurs de nos lecteurs apprécient ce courtier efficace.

 


Quelle banque ou courtier choisir ?
Vous vivez aux USA ? Tradeking est intéressant

Pour investir aux Etats-Unis et être ainsi au plus près d’une grande partie de nos actions à dividendes, TRADEKING est un acteur de choix. Tradeking a acheté le courtier à bas prix Zecco et est propriété de Gain Capital (l’un des acteurs majeurs du trading aux USA), TRADEKING permet des ordres pour moins de 5$…

Vraiment abordable. Utilisé par plusieurs lecteurs expatriés aux USA, notez qu’il est nécessaire d’être résident aux États-Unis pour ouvrir un compte.


 

Quelle banque ou courtier choisir ?
Vous êtes Canadien ? Qtrade vous réserve ses offres

Le courtier Canadien QTrade propose un compte-titres « argent comptant » et des tarifs compétitifs (à partir de 9 CAD$). Un courtier fiable, régulièrement en tête des classements.

Ce courtier est réservé aux résidents au Canada.

 


Quelle banque ou courtier choisir ?
Quel courtier ? I.B. est un des meilleurs et sans doute le moins cher.

 

Voici le meilleur pour la fin :

Interactive Broker. Fondé aux USA par Thomas Peterffy en 1977 (!) ses capitaux propres consolidés s’élèvent à plus de 5 milliards de dollars US. Présent sur 100 places financières, il vous donne accès à tout, même au Forex et Hedge Funds si cela vous inspire. C’est LE broker préféré des pros. A savoir que le ticket d’entrée est d’au minimum 10K€ (ou USD) pour ouvrir un compte, et qu’il faut répondre précisément à plusieurs pages de questions avant qu’on étudie votre demande… Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas difficile. Les frais de courtage d’I.B. sont très faibles et imbattables (0.005 USD par action). Une note récente m’informe qu’à compter du 1 septembre 2016, Interactive Brokers répercutera les frais de transaction de la FINRA (Trade Activity Fee, « TAF ») sur toutes les exécutions de titres américains.

Jusqu’à présent, Interactive Brokers ne répercutait les frais de la TAF que pour les comptes tradant dans le cadre de la tarification Cost plus. À compter du 1 septembre 2016, IB répercutera également les frais TAF sur les comptes tradant dans le cadre de la tarification fixe.

Les frais TAF sont actuellement appliqués uniquement sur les ventes au taux de 0.000119 USD par action et plafonnés à 5.95 USD par transaction.

Vous pourrez passer vos ordres à travers une plateforme logicielle très sophistiquée (T.W.S) mais aussi beaucoup plus facilement avec une interface web facile et très suffisante pour nos investissements en actions à dividendes. T.W.S est destinée à ceux qui font des analyses techniques graphiques. Personnellement, j’adore ça, mais pour l’investissement long terme, l’intérêt est limité, car l’analyse se fait principalement sur des critères de rendement sur plusieurs années, pas les cours de la semaine. Bref, vous aurez compris, I.B. est mon préféré.


 

Commentaires Facebook
Ecrit par Loïc R.J.

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *